Bienvenue sur . Glitch of magic ! Un recensement est en cours PAR ICIII , il est bien entendu possible de récupérer vos sujets en cours après le ménage de la maj ♥ .

 

 Coffee-man | Noah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 01/11/2016
Messages : 374
Points : 124
x âge : 25 ans
x métier : possède sa propre boutique d'accessoires de Quidditch
x statut : sorcière, fiancée, perdue

MessageSujet: Coffee-man | Noah   Mer 30 Nov - 17:29

Rendez-vous sur rendez-vous. Ça vaut la peine, je suppose, mais on me tanne sans arrêt pour que je voie un psychologue. Par « on », j’entends mon père, et vu qu’il m’offre les frais – si tant est qu’il s’agisse vraiment d’un cadeau -, je ne vais pas commencer à chipoter : je vais voir son fichu psy et j’arrête de râler.

Si seulement c’était si facile. En réalité, c’est mon premier rendez-vous là-bas et quand je fous les pieds dans cet hôpital moldu, je me demande ce que je fais là. Pourtant, je me fonds parfaitement dans la masse, avec ce smartphone gentiment offert au dernier Noël que je tripote sans même regarder où je vais. De là à me sentir intégrée… J’ai l’impression que cet hôpital grouille de gens qui savent qui je suis et ce que je fais là. Pourtant, je n’ai jamais été aussi à l’abri qu’ici. Jamais les torchons sorciers ne viendraient me trouver ici, jamais, et Cameron ne saura jamais que je m’y suis rendue et que je m’y rendrai encore. C’est dans ma tête, je le sais. Mais je déambule dans les couloirs sans regarder où je vais, les yeux rivés sur ce téléphone qui ne contient en réalité que le numéro de Rory O’Hare, je fais semblant de jouer, d’écrire, ou je ne sais ce qu’on peut faire avec ces trucs – moi, j’ai perdu le fil de l’évolution du téléphone en 2002. Je me cache. Je me fais toute petite.

Tellement qu’à force de marcher tête baissée, ce qui devait arriver arriva : je fonce la tête la première sur ce médecin qui trimballe un café. Dans la précipitation, je me suis à peine excusée. À peine le temps de tourner la tête et d’imprimer son visage et je cours vers mon rendez-vous. Et bon dieu, j’avais raison : je déteste définitivement les psys. Ils se contente de me demander pourquoi je suis venue et ce qui me tracasse. Ce à quoi je lui réponds que bordel de merde, y’a un gosse qui me pousse dans le ventre et qu’il est loin d’être le bienvenu et que si ça ne tenait qu’à moi, je ne serais pas passée par la case « raconter ma vie » avant d’agir mais que j’y suis un peu obligée. Un joli petit rendez-vous bien comique et rempli de bonne humeur, de quoi m’illuminer la journée. Ah, ça oui. D’ailleurs, quand je sors, j’ai l’estomac qui crie au secours. Je fouille mes poches : il me reste un peu d’argent moldu.

- Parfait, je grogne.

L’hôpital a justement une cafétaria. J’y cours, j’y vole, et alors que je fais la file pour m’acheter un sandwich, je repère un visage qui ne me semble pas inconnu, un peu plus loin. Il semble un peu seul, cet homme en blouse blanche. Je suppose qu’il avait de quoi se changer, le pauvre. Ni une, ni deux, je commande un café supplémentaire et quand je passe à côté de lui, je le dépose à côté de son repas.

- Je pense que je vous le dois… désolée, encore !


Si j’avais pu lui nettoyer la blouse d’un coup de baguette au moment où c’était nécessaire, je l’aurais fait, mais là… A moins d’avoir envie d’avertir le ministère de la magie, il valait mieux faire semblant de rien.

_________________

   Tearing me apart with words you wouldn't say. Suddenly tomorrow's a moment washed away. Cause I don't have a reason and you don't have the time. But we both keep on waiting for something we won't find.
   
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Coffee-man | Noah   Dim 4 Déc - 17:08

Comme presque tous les jours ici, le ciel était gris et brumeux, il faisait froid, l'automne laisserait bientôt sa place à l'hiver, à ses gelées et sa neige. Noah se levait très tôt le matin, il aimait ça - regarder la capitale s'éveiller doucement, avoir le privilège d'entre un semblant de silence, voir le jour se lever. Alors que son thé infusait lentement dans sa tasse, Noah rassembla sa paperasse de médecin et la rangea d'un geste rapide dans sa sacoche en cuir marron. Son petit déjeuner avalé, il devait se dépêcher d'enfiler ses vêtements avant d'être en retard. Comme presque tous les jours, il portait un costume - aujourd'hui il était gris anthracite - une paire de chaussures de ville, son long manteau d'hiver et son écharpe.

L'air frais du petit matin fouettait son visage, il pressa le pas jusqu'au métro, la tête enfoui dans son écharpe. Il adorait le métro de Londres, l'ambiance qu'il y régnait : une atmosphère calme et agitée à la fois. La route jusqu'à l'hôpital - son lieu de travail - n'était pas longue. Noah arrivait tôt pour profiter du silence des couloirs pour finir ses papiers. Il aimait aller voir ses patients et regarder leur dossier un par un. Une tâche qui accaparait pas mal de son temps. Le temps filait à une vitesse affolante, il était l'heure d'aller prendre un café histoire de tenir jusqu'au repas du midi. Il le prenait dans ces petites machines que l'on retrouve à chaque croisement dans les hôpitaux. Assez chères, pas trop mauvaises, mais surtout rapide. Il n'avait guère de temps à perdre. Le gobelet en plastique lui réchauffait les mains - peut-être même un peu trop. Il marcha d'un pas vif jusqu'à son bureau, prit le prochain virage et boum. Il entra en collision avec une jeune femme pressée qui se retourna à peine pour s'excuser. Malheureusement, le mal était fait : il n'avait plus de café, plus de costume et une blouse devenue marron. Il pesta mentalement, pourquoi fallait-il que ça lui arrive à lui?

Un passage par son casier, une lessive et un autre café plus tard, il était de nouveau à son bureau. Même si son job était fait de responsabilité et parfois de solitude, il ne l'échangerait pour rien au monde - son bureau avait une super vue sur la ville. L'heure tournait, encore et encore. Il était temps d'aller avaler un morceau. Une pizza, une salade et une pomme : pas très diététique mais il s'en foutait, il l'emmènera tous ça au sport plus tard. Il consultait ses mails, assit seul à sa table lorsqu'un bruit attira son attention : on venait de poser un gobelet sur sa table. Une odeur de café chaud en sortait. Il leva les yeux et se retrouva face à face avec la personne qui l'avait bousculé plus tôt dans la journée. Il fit la moue et regarda le café.

« En effet, mais c'était un accident. Il essuya sa main d'un geste rapide sur son pantalon avant de la lui tendre. Moi c'est Noah, enchanté ». Il avait envie de faire la causette à quelqu'un. Il passait la plupart de ses midis seul, les employés ne déjeunent pas souvent avec les supérieurs. Un peu de compagnie ne lui ferait pas de mal.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 01/11/2016
Messages : 374
Points : 124
x âge : 25 ans
x métier : possède sa propre boutique d'accessoires de Quidditch
x statut : sorcière, fiancée, perdue

MessageSujet: Re: Coffee-man | Noah   Mar 13 Déc - 19:14

Je crois – avec ferveur et sincérité – que je suis un véritable boulet. Tout d’abord parce que je ne suis qu’une pauvre lunatique et que ce gosse qui me pousse dans le bide ne m’aide pas à gérer ça. Ensuite parce qu’il n’y a que moi pour être assez maladroite pour bousculer quelqu’un assez fort pour lui faire renverser son café partout. Le beau et joli cliché de la pétasse pressée. Alors oui, quand je croise ce médecin dans la cafeteria et que ma seule envie est de passer le temps pour ne pas devoir affronter mon fiancé chez moi, je tente de me rattraper.

Et je vois que ça marche. Sa moue m’arrache un sourire alors que je hausse les épaules : il n’a pas tort, ce n’était qu’un accident. Mais soit. Je vois que nous sommes deux à avoir besoin d’un peu de causette. Tout compte fait, c’est peut-être une bonne chose, que je ne sois qu’une pauvre maladroite lunatique. Je regarde la main tendue du médecin pendant quelques secondes avant de la serrer à mon tour :

- Eryn. J’ai l’habitude d’être une catastrophe ambulante.

Dans un geste un peu gêné, je me gratte l’arrière de la tête. C’est la vérité. Et la situation de tout à l’heure n’a rien arrangé à ce fichu défaut, que du contraire. J’adresse une moue embarrassée au médecin, recule, avance, recule à nouveau avant de faire quelques pas en avant. Je sens qu’il faudrait qu’on discute. Rien que pour casser un peu la solitude, et puis peut-être parce que je viens de lui offrir un café et que ça ne se fait pas de s’en aller comme une voleuse après ça. Mais je n’ose ni m’asseoir, ni parler. Je suis nulle en conversation avec des inconnus. Pas quand il faut que ça ait l’air un minimum sérieux, vous voyez ? Des blagues, autant que vous en voulez. Des trucs nuls, débiles, à peine drôles mais qui forcent la conversation, aucun problème. Mais dès que je dois avoir l’air d’un être humain de type normal et parfaitement singulier… ça coince. D’office.

Alors, je toussote. Et je lance, sans grande conviction et toujours plantée devant la table où le fameux Noah déguste son plat préparé à l’air de caoutchouc :

- Ça vous ennuie si je mange avec vous ?

Ridicule. Je secoue la tête, ce n’est pas parce que je me sens seule que ça me donne le droit de grignoter un sandwich dégueulasse avec le premier inconnu qui me passe devant. Un rire nerveux m’échappe.

- Un café renversé et voilà qu’on devient intimes ! J’exagère, désolée.

Dis plutôt que c’est ton rendez-vous chez le psy qui t’a chamboulée, O’Hare. Encore plus crétine que d’habitude, c’est dingue. Allez, c’est pas grave : tu as au moins le mérite d’être comique !

_________________

   Tearing me apart with words you wouldn't say. Suddenly tomorrow's a moment washed away. Cause I don't have a reason and you don't have the time. But we both keep on waiting for something we won't find.
   
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 

Coffee-man | Noah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Re-meeting around a coffee cup ♥ Leah & Killian
» [Boom] Coffee Break, épisode 1
» vends noah's ark nes pal b complet
» [FS] Arcade/home - DDP Doj - OR2 - Vasara - Radilgy Noah NOS
» Chicago Bulls ... are back to business

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GLITCH OF MAGIC 〓 :: ashes to ashes :: corbeille
-