Bienvenue sur . Glitch of magic ! si vous n'avez pas d'idées de personnage, nous avons créé un petit guide pour aider à la l'intégration de vos personnages inventés dans le contexte de Glitch. N'hésitez pas à réclamer des rp aléatoires !!! Nous manquons également de moldus, faîtes un tour du côtés des oubliés ♥ .

 

 Early morning confession

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 05/01/2017
Messages : 98
Points : 56
x âge : 30 ans
x métier : Propriétaire du Pandora
x statut : Sorcière Célibataire

MessageSujet: Early morning confession   Lun 9 Jan - 20:38

Elles avaient gravit les escaliers de leur immeuble sans trop de casse, ce qui était un exploit, car la tête de Powame tournait, contre sa volonté et Andria ne devait pas être dans un meilleur état. La porte leur faisait face les séparant du confort de leur nid douillet, tel un rempart inaccessible.

La musique avait battu son plein au Pandora ce soir-là. Un groupe folk-rock alternatif s'était défoulé sur la scénette du bar et Powame avait chargé ses collègues (employés ?) de tenir le bar pendant qu'elle prenait sa soirée. Andria l'avait rejoint et elles s'étaient bien amusées, sans trop de modération d'ailleurs. Définitivement pas assez de modération. Mais il était vendredi soir et la semaine avait été longue pour elles deux. Surtout pour Powame.

Les clés de Powame ne voulaient pas sortir de son sac et la sorcière pestait plus ou moins intérieurement de leurs insoumissions. C'est vrai ça, depuis quand les objets aussi banals qu'un vulgaire trousseau de clés faisait des siennes et imposait sa loi ? Les clés une fois en main ce fut la serrure qui s'y mit également.

Finalement, le ‘clac’ de l’ouverture de porte se fit entendre et Powame alla directement s’affaler dans le canapé du salon en enlevant, avec soulagement, ses escarpins de deux coups de pieds habiles.

« Quelle heure est-il ? » demanda-t-elle, la tête enfouie dans un des nombreux coussins de leur canapé.

La ville était calme, le trajet du retour avait semblé durer quelques secondes. Elle s’était probablement endormie dans le taxi sur l’épaule d’Andria. Elle n’en avait aucun souvenir, comme une partie de la soirée.

Son estomac gronda sourdement, il lui fallait ingérer quelque chose. Peu importe l’heure actuelle.

Elle releva avec difficulté du canapé, ça ne devait pas ressembler à quelque que chose de très souple de l’extérieur, mais tant pis pour la gestuelle tant que le tout était fonctionnel. Elle avait encore dans la tête une des mélodies du concert qui l’avait portée presque en transe. Et attrapa une casserole et la remplie d’eau tout en chantonnant.

« Ça te tente une platée de pâte ? »

Il lui fallait du consistant pour éponger tout ça. Sinon le reste de la nuit (ou plutôt de la matinée) allait être très long et désagréable, elle en était certaine.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 26/12/2016
Messages : 68
Points : 114
x âge : 27 ans
x métier : Puéricultrice
x statut : Why so sirius

MessageSujet: Re: Early morning confession   Mar 10 Jan - 22:09

Déchirée… ou c’était ça, elle était complètement déchirée. Mais pas un peu, genre, « oh, le joli lapin blanc là-bas, ah tiens non, c’est un sachet plastique hihihihi ». Non, c’était plutôt j’ai la tête au niveau des genoux et mon estomac se trouve actuellement sur des montagnes russes.

Tout le voyage en taxi la jeune femme avait regardé le plafond beige ( ?), en priant tous les saints qu’elle connaissait pour ne pas vomir (technique qui avait montré ses preuves depuis presque 5 ans maintenant). Assise à côté d’elle Powame somnolait, mais se mettais à rire à chaque fois que la voiture montait et descendait d’un dos d’âne. Ce qui, du coup, faisait aussi rire Andria (la loyauté des gens bourrés quoi).

Son allégresse était nettement redescendue lors de la bataille entre Powame et la serrure, si prêt du saint Graal, voilà qu’on lui refusait l’entrée de la salle au trésor, littéralement. Si sa colocataire n’avait pas ouvert la porte « aussi vite » Andria aurait purement et simplement passé le reste de sa nuit sur le palier et peu importe les voisins grincheux le lendemain.

Bon… s’affaler dans le divan pas possible, déjà squatter, heureusement que la carpette était confortable. Aaaaaaah c’était une bénédiction d’être là, couchée sur le dos. D’ailleurs, est-ce que le plancher avait toujours été si incliné ? Elle avait l’impression d’être toujours debout, à moins que ce ne sois pas le plancher, la carpette se liguait elle contre ses possesseurs . Il fallait qu’elle mène l’enquête… Mais demain, ouais, demain c’était bien…

L’heure ? boaf… tard, ou tôt, c’était selon… Mais Andria était une courageuse, elle se retourna donc sur le ventre (idée du siècle bonjour !) et rampa jusqu’au boitier de la télé, qui par son plus grand bonheur donnait l’heure. Une fois devant, elle se releva et s'assit en tailleur face au boitier, l’empoigna et rapprocha son visage le plus possible des chiffres. Depuis quand les chiffres dansaient ?

-Nan, je veux des pancakes. Dit-elle sans détourner le regard de ce foutu boitier, est ce que toute la maison se liguait contre elle . Puis elle lança un regard à son amie. Quoi ? Quand je bois de la vodka, j’ai envie de sucrés et là, du coup, j’ai envie de pancakes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 05/01/2017
Messages : 98
Points : 56
x âge : 30 ans
x métier : Propriétaire du Pandora
x statut : Sorcière Célibataire

MessageSujet: Re: Early morning confession   Mer 11 Jan - 17:05

Des pancakes ? Il était beaucoup trop tard pour ça ! Ou tôt ? Après tout les pancakes se font bien le matin d’habitude non ? Elle se retourna vers Andria assise par terre dans le salon. Elle tenait à la main un boitier qui indiquait 6h12. L’heure se prêtait à des pancakes sans aucun doute. Et puis le raisonnement d’Andria lui semblait logique, mais elle n’était pas sure.

« Comme tu veux. »

Powame soupira et renversa la casserole pleine d’eau dans l’évier. Elle ouvrit le frigo, attrapa la bouteille de lait et renifla craintivement l’intérieur, puis haussa les épaules septique tout en versant son contenu. La tout de suite, elle n’avait pas les facultés nécessaires pour déterminer si le lait était tourné ou pas. Tant pis pour l’empoisonnement. De toute façon son estomac était déjà dans un sal état alors un peu plus ou un peu moins…

A propos d’empoisonnement, pourquoi avait-elle bu autant déjà ? Une histoire de pari qui, merci à sa stupide fierté mal placée, lui avait fait boire plus de shots que… Elle ne savait même pas combien elle s’en était enfilée. Et ça, ce n’était que le début de la soirée. Elle se souviens d’elle criant à tue-tête « Tu sais pas à qui tu parles ! Je suis un LION ! ». Elle s’en souvenait car après cela elle avait tenté de ralentir la cadence, honteuse de ne même pas savoir à qui elle s’adressait, sorcier ou moldu. Probablement un peu des deux. Mais par la suite ses recommandations intérieures furent bien vite oubliées.

C’était bon, le lait était en train de commencer de bouillir. Mais, attendez une minute… Pourquoi mettre du lait à bouillir ? Powame n’avait aucune idée de comment faire des pancakes. C’était plutôt une sorte de pâte à crêpes non ? Raaah faire la cuisine dans cet état n’était pas du tout une bonne idée.

'Piiisshhhhhh'

« Ah merde ! »

Elle n’avait pas réagi assez vite et une partie du contenu de la casserole avait déjà débordé sur la plaque en céramique. Elle dégagea le récipient brulant.

« Dit tu peux me donner un coup de main là ? Je crois que je ne sais pas faire des pancakes en fait. »

Elle se recula prudemment de la catastrophe et lorsqu’elle sentit une surface contre son dos, ça devait être le frigo, elle s’y laissa glisser. Sa tête dodelinait d’un côté puis de l’autre. Elle l’attrapa de ses deux mains pour faire cesser le balancement.

« Est-ce que tu te souviens de quelque chose de particulier qui se serait passé pendant notre petite sortie ? » Articula-t-elle difficilement, sa bouche compressée entre ses paumes.

Dans cet état, elle aurait pu faire tout et n’importe quoi à vrai dire… Et c’était surtout le ‘n’importe quoi’ qui lui faisait peur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 26/12/2016
Messages : 68
Points : 114
x âge : 27 ans
x métier : Puéricultrice
x statut : Why so sirius

MessageSujet: Re: Early morning confession   Mer 11 Jan - 22:41

-Tu me demandes vraiment de cuisiner ? Demanda incrédule Andria.

Elle cuisiner, m’enfin, la dernière fois, c’était un miracle si elle n’avait pas foutu le feu. C’était peut-être plus parce qu’elle avait essayé de faire un plat à flamber… Oui ça devait être ça, il n’y avait AUCUN problème avec ses compétences culinaires. Puis elle était à deux doigts de foutre son décodeur par terre vu qu’il lui refusait toujours l’accès à l’heure.

-ça marche, je relève le défi !

Enfin relevé, on s’entend hein, dans un premier temps, elle rampa jusqu’au frigo et du coup vers Powame. Puis vient le moment où elle dut se relever. D’abord à genoux, puis en s’accrochant au frigo comme à une bouée, debout.

Ne sachant pas trop ce qu’elle devait sortir de son ami la bouée-frigo, elle sortit son téléphone portable de son soutien-gorge (très pratique pour ne pas le perdre en soirée) et tenta une recherche google avec « recette de pancakes » sauf que ça ressemblait plutôt à « reblite dte pankake » mais bizarrement ça avait tout de même marché.

En cherchant les ustensiles et les ingrédients pour la réalisation de leur casse-croûte, la brunette avait dû de nombreuses fois s’arrêter, sa tête tournait nom de Dieu ! Puis elle jeta un coup d’œil à sa colocataire et sourit. Eh bien, elles faisaient la paire toutes les deux, de vraies belles et grandes championnes. Une appuyée sur le bouée-pouf-frigo et l’autre, pliée en deux sur le plan de travail. La classe quoi !

Elle était en train de faire chauffer la poêle quand son amie sortit de son mutisme. Mais il fallut un moment à Andria pour lui répondre. Tous lui semblaient tellement fou et cotonneux, qu’il était difficile de retrouver quelque chose d’exploitable dans son cerveau. Puis parallèlement à ça, est-ce que sa pâte ne serait pas meilleure avec du cacao ? Siiiiii !

-Je ne sais pas trop, on a bu, beaucoup, genre vraiment beaucoup. J’ai des flashs d’une pole dance, mais c’est assez approximatif. La danse hein, pas le souvenir. Puis j’ai l’impression qu’on a émis l’idée d'un strip-tease, mais je crois que je confonds avec l’anniversaire de Jonas.

Tout en regardant sa crêpe cuire, elle se mit à chantonner une petite comptine, qu’elle chantait avec les plus grands à la crèche quand ils faisaient des pancakes.

- Mélange une crêpe, Remue une crêpe, Jette-la dans la poêle ; fris la crêpe, Lance la crêpe, Attrape-la si tu peux. Et hop on lance la crêpe ! Ah, merde…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 05/01/2017
Messages : 98
Points : 56
x âge : 30 ans
x métier : Propriétaire du Pandora
x statut : Sorcière Célibataire

MessageSujet: Re: Early morning confession   Ven 13 Jan - 7:23

Powame la regardait vaquer, légèrement comateuse. Sa colloc' préférée s'attelait à la tâche du petit déjeuner improvisé. Etait-ce une bonne idée ? Andria avec la capacité de rater la recette la plus simple. C'était ce que tentait de lui faire comprendre sa tête, mais son corps refusait de bouger... Etait-elle en train de rajouter du cacao dans leur pâte à pancakes ?!

Oui pour ça c'était sûr qu'elles avaient beaucoup bu. Sa bouche désagréablement pâteuse et les boum-boum dans sa tête le lui rappelaient bien assez régulièrement. Du pôle danse moui c'était plausible étant donné que cela c'était déjà produit. Et Powame pria Merlin que cette idée de strip-tease n'était restée qu'une idée, elle tâtonna sa poitrine à la recherche de soutien-gorge. S'il était encore là, tout n'était pas perdu et le semblant d'autorité qu'elle avait sur ses employés restait intact. En tout cas, pas de révélation du monde magique hier soir, Powame était fier d'elle, elle avait fait pire.

Son sou-vêtement était effectivement toujours en place, mais quelque chose à l'intérieur lui piquait désagréablement la poitrine. Elle sorti d'un de ses bonnets une carte de visite.

« Edward Johnson, entrepreneur immobilier. »

C'était qui celui-là ? Et qu'est-ce que ça foutait dans son soutif ? Powame haussa les épaules et laissa tomber la carte au sol. Tout comme la crêpe que venait de lancer en l'air l'apprentie cuisinière de l'aube, ce qui donna une idée à la métis.

« Et si on adoptait un chaton Andria ? Ça serait chouette non ? Un pitit chaaaaat ! »

Une petite boule de poil toute mignonne qui ronronnerait à foison à la moindre caresse. Ça pourrait même servir de bouillotte ! Et surtout ça pourrait manger la nourriture qui tombe sur le sol, comme ça pas de problème de gaspillage.

La sorcière se redressa de son dossier frigidaire, tira une chaise et s'y assis lourdement. Elle posa ses coudes sur la table et colla ses pulpes de doigts respectivement les uns aux autres, le dos droit, un air concentré sur le visage. Une intuition lui soufflait qu'il allait falloir rassembler toutes ses capacités cognitives pour argumenter sa demande. Elle leva ses yeux pleins d'espoir en direction d'Andria.


Dernière édition par Powame Adams le Lun 16 Jan - 19:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 26/12/2016
Messages : 68
Points : 114
x âge : 27 ans
x métier : Puéricultrice
x statut : Why so sirius

MessageSujet: Re: Early morning confession   Dim 15 Jan - 22:19

En soi, Andria n’avait rien contre les chats. Mais là tout de suite, elle n’en voulait pas. Il fallait qu’elle se remette d’abord de la perte de sa merveilleuse crêpe, partie trop tôt. Pourquoi fallait-il toujours que ses expériences culinaires finissent comme ça ? Quand elle ne faisait pas tomber son plat, il brulait, n’avait aucune saveur ou était tout simplement immangeable. Pourtant, avec cette crêpe, elle avait senti que ses années de malheur prenaient enfin fin. Puis, non…

C’était déjà très compliqué de se concentrer pour cuisiner avec la tête qui tournait et qui répétait encore et encore « boum boum », mais devoir se pencher pour ramasser la crêpe assassinée, c’était une épreuve de force. C’est pourquoi, elle resta un moment à l’observer avant de s’assoir par terre et de la ramasser.

Ramasser : Check ! Se relever : en cours.

Bon, comme tout à l'heure, il fallait répéter les mêmes simples étapes. Première étape, se mettre sur les genoux, deuxième étape s’accrocher et lavabo et se dresser sur ses petits pieds. Youhou, toujours en vie et même pas vomi !

-Écoutes Powame. Commença Andria en jetant la crêpe dans ce qui ressemblait à la poubelle. On ne peut pas se permettre d’avoir un chat.

En y réfléchissant bien, elle n’était même pas sûre que la propriétaire était d’accord pour que ses locataires aient des animaux de compagnie. La jeune femme ne put s’empêcher de ricaner à l’idée de planquer un chat. Mais en même temps, elle adorait son petit appartement et elle ne voulait vraiment pas être obligée de partir à cause d’une boule de poils.

Tout en remettant de la pâte dans sa poêle, elle jeta un regard du coin de l’œil (ce qui d’ailleurs, lui donna un mal de crâne pas possible) à son amie. Bon, la jeune femme semblait un peu déçue de sa réponse.

-On a avant tout besoin d’un nouveau coloc, Powie chérie. Soupira Andria. Comme ça, on pourrait diviser en trois le loyer. Ce qui nous ferais déjà des sous en plus. Et un chat, ça ne paye pas de loyer !

Elle retourna une première fois son deuxième pancake avec une spatule (plus prudent comme ça). Disposa tant bien que mal deux assiettes sur la table et sortit de la pâte à tartiner au chocolat. Comme la crêpe lui semblait cuite, elle la disposa dans l’assiette de son amie.

-Autre chose ? Demanda-t-elle avant de verser de nouveau de la pâte sur sa poêle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 05/01/2017
Messages : 98
Points : 56
x âge : 30 ans
x métier : Propriétaire du Pandora
x statut : Sorcière Célibataire

MessageSujet: Re: Early morning confession   Lun 16 Jan - 19:27

Cette histoire de chat lui rappelait étrangement sa soirée, passée à danser, à draguer et à se faire draguer. La drague ne la dérangeait pas du tout, au contraire, c'était un jeu qu'elle aimait beaucoup, mais qu'elle n'hésitait pas à stopper dès que la lassitude la prenait car les relations sérieuses était pour elle quelque chose de ... sérieux. Tandis qu'un chat, c'est un peu avoir les avantages sans les inconvénients au final.

Andria disparu soudainement au sol, caché par le reste de la table ou se trouvait Powame. La sorcière s'était pourtant levée exprès pour avoir une conversation civilisée et un tant soit peu constructive avec sa colocataire. Pourquoi tant d'effort réduit à néant ? Ah ! Ses pensées furent interrompues par une main qui sorti s'accrocher au lavabo suivi difficilement par le corps d'Andria. La victoire se lisait sur son visage.

Puis, vint la mauvaise nouvelle. Andria ne voulait pas de chat. Il fallait s'y attendre parce qu'elle était souvent la plus raisonnable des deux. Mais tout de même. En quoi un chaton pouvait leur nuire ?

Effectivement un ou une colocataire, ça payait le loyer contrairement à un chat. Surtout si c'est un chaton. Mais accepter un nouvel individu dans leur maison ça n'allait pas être de la tarte. Pardon : de la crêpe.

Etait-ce le même pancakes qui était tombée sur le sol un peu plus tôt ? Non. Et de toute façon le ménage avait été fait il n'y a pas si... EN FAIT PEUT IMPORTE. On ne peut pas manger ce qui tombe sur le sol c'est dégoutant. Powame plissa les yeux à la recherche du souvenir d'Andria refaire une nouvelle crêpe. Puis haussa les épaules et attrapa goulument le pancakes.

«  Il n’y a pas un peu de chantilly dans le frigo ? »

« Et une vodka pomme s’il te plait. » Il fallait soigner le mal par le mal.

Mais revenons-en à nos moutons.

« Je vois ce que tu veux dire par rapport au loyer. » Powame pensait surtout aux économies qu’elle pourrait ensuite dépenser dans des nouvelles paires d’escarpins.

« Mais où est-ce qu’on va dénicher un colocataire ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 26/12/2016
Messages : 68
Points : 114
x âge : 27 ans
x métier : Puéricultrice
x statut : Why so sirius

MessageSujet: Re: Early morning confession   Jeu 19 Jan - 15:22

De la chantilly ? peut-être bien… En attendant que le pancake qu’elle se préparait, soit suffisamment cuit, elle traina les pieds jusqu’au frigo. Oui, elle traina les pieds. Non pas que la requête en elle même soit ennuyeuse, mais simplement parce qu’il fallait trop de force pour lever complètement ses jambes. Oui Andria elle est comme ça, passé une certaine heure et un certain degré d’alcoolémie, elle avance en autonomie d’énergie. À prendre ou à laisser...

Qu’est-ce qu'elle voulait déjà Powame ? Se dit-elle une fois la tête dans le frigo. C’était blanc, c’était léger… Du lait ? Non, non, il était déjà sorti du frigo. De la mozzarella ? Bah non, pour quoi faire ? Du beurre ? Nope, ce n'était pas blanc. Ce n’est qu’en passant son nez devant la chantilly qu’elle eut la révélation ! Voilà donc ce qu’elle cherchait depuis un temps certain (bon c’était peut-être exagéré, mais très peu, si, si !)

-Tiens, mais je ne sais pas si elle est encore bonne. Dit la plus jeune en déposant la bombe sur la table.

Andria était en train de sortir le pancake de la poêle, elle imaginait enfin pouvoir s’asseoir. Puis non, elle devait se mettre en quête de la bouteille de vodka pomme cette fois… Et pour tout vous dire, elle n’avait même pas la moindre idée d’où elle pouvait s’être échoué après la dernière soirée arrosée dans l’appartement.

Mais les deux jeunes femmes avaient un meuble dans lequel elles rangeaient leurs bouteilles. Peut-être que la vodka s’y trouvait. Pour se rassasier, la jeune brune prit avec elle son assiette pour le voyage (bah quoi, c’est pas loin mais elle a faim !)

-Vodka où es-tuuuuu ! Youhouuuuu ! Rajouta-t-elle en inspectant toutes les bouteilles.

De ce qu’elle pouvait voir, il y avait de tout (hum…hum……) sauf la fameuse vodka pomme que Powame espérait.

-Bah on va poster une annonce tiens ! Doit y avoir des sites pour ça. Enfin je crois. À cette heure-ci, je ne suis plus sure de rien je dois te dire… D’ailleurs, tu sais où est la bouteille que tu veux ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 05/01/2017
Messages : 98
Points : 56
x âge : 30 ans
x métier : Propriétaire du Pandora
x statut : Sorcière Célibataire

MessageSujet: Re: Early morning confession   Jeu 19 Jan - 20:56

Powame attrapa la bombe de chantilly qui venait d'apparaitre devant ses yeux. Il fallait vérifier si elle était encore bonne ? Ni une ni deux, la métis renversa sa tête en arrière, ouvrit la bouche et la remplie sans discontinuité de chantilly. A un moment donné, il fallut arrêter, car la mousse débordait de sa bouche. Elle tenta de la refermer sans trop en mettre de partout mais c'était peine perdue.

Avoir basculé sa tête en arrière de façon si brusque avait été une mauvaise idée. Son mal de tête avait redoublé d'ampleur.
Avoir mis autant de chantilly dans sa bouche n'avait pas été une meilleure idée, à présent c'était son estomac qui se contractait de dégout, elle ferma les yeux tout en gardant un maximum de mousse en bouche, il ne fallait pas avaler tout de suite, sinon c'était sûr qu'elle allait vomir sur la table de la cuisine. Elle se concentra fortement. Puis doucement elle avala par petite quantité.

Elle essuya d'un revers de main la mousse qui était restée sur son visage lorsqu'elle comprit qu'Andria n'avait pas pu lui trouver sa vodka.

Elle se leva, alla jusqu'au meuble et s’accroupit au sol pour se mettre à la bonne hauteur. Malheureusement elle n'avait pas réussi à calculer la bonne distance et il lui restait quelques mètres à faire avant les précieuses bouteilles. Elle adopta donc la même technique montrée précédemment par son amie : le quatre pattes. Ce fut très efficace, même si elle était à peu près sure que ses collants n'avaient pas survécu à la manœuvre.

Elle regarda à son tour dans le petit buffet. Effectivement, il n'y avait pas de vodka, ni de pomme, ni les deux.

« Mais où qu'elle est ? »

Finalement, elle se traîna jusqu'à devant son ordinateur qui était posé non loin. Elle souleva péniblement l'écran pour l'allumer. Son écran de veille disparut et elle ouvrit son navigateur.

« Colocataire gentil qui veut vivre avec nous. » dit-elle tout en tapant lourdement sur le clavier.

Différentes propositions s'offraient alors à elle. Mais c'était bien trop compliqué pour son cerveau fatigué.

« De toute manière j'y comprends rien moi à ce bidule informatif Internet là ! »

Elle poussa rageusement son ordinateur de côté et se releva pour chercher la bouteille qui lui manquait. Finalement, elle la repéra sur une étagère de leur bibliothèque. Elle l'attrapa rapidement et la serra contre elle.

« Je t'ai eue !! » S'écria-t-elle joyeusement.

Elle regarda de plus près l'étiquette et découvrit qu'il s'agissait en fait de vodka pure. Elle fit la moue.

« On a du jus de pomme tu crois ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 26/12/2016
Messages : 68
Points : 114
x âge : 27 ans
x métier : Puéricultrice
x statut : Why so sirius

MessageSujet: Re: Early morning confession   Ven 20 Jan - 22:50

Pendant que son amie s’occupait de chercher la bouteille, Andria s’était de nouveau dirigée vers sa collègue la poêle. Mais au vu de tout ce que sa colocataire lui donnait comme informations d’un coup, il valait peut-être mieux qu’elle arrête la cuisine. Sinon à force de laisser le feu allumer, c’est leur appartement qui allait cuire.

-Ouais, il faut regarder dans le garde-manger. J’en ai acheté la dernière fois, quand j’avais fait le pari de rester sobre un mois.

Pari que la jeune femme, avait d’ailleurs gagné haut la main. Pour fêter ça, elles avaient fait la tournée des bars avec Powame. À ce jour c’était encore la pire cuite qu’elle ait jamais prise.

Bon sinon, à part cette histoire d’alcool a la pomme toujours introuvable, il fallait aussi qu’elle s’occupe de cette histoire de colocataire. Si elle s’en occupait maintenant, ce ne serait plus à faire demain, ou un autre jour.

Elle attrapa l’ordinateur de son amie. Comme ça elle ne devrait pas allumer le sien. Puis se dirigea vers le canapé et se laissa littéralement tomber dedans. Quel bonheur d’enfin échouer dans le paradis tout mou, tout doux. Elle aurait pu s’endormir… Puis en fait non, sa tête tournait toujours autant, elle avait des nausée et faim en même temps. L’alcool finirait par la tuer…

Pour éviter de rendre son pancake sur le tapis, elle se concentra donc sur la recherche google qui avait été entamé. Les lettres ne dansaient pas autant que les chiffres du radio-réveil, mais il lui fallut tout le reste de sa concentration pour lire correctement. En cherchant sur les deux trois premiers sites qui lui étaient proposés, elle finit par trouver son bonheur. Un site pourvu d’un design clair, aéré et surtout où les rubrique était écrite en grand (plus pratique à déchiffrer).

Pour pouvoir trouver la perle rare, elle devait s’inscrire. Elle se mit donc à remplir des petites cases avec leurs infos personnelles, noms, prénoms, lieux de résidence, métier… Ne voulant pas dévoiler trop d’informations sur sa personne et sur celle de son amie elle se laissa aller à quelques fantaisies.

-Bon, pour notre profil, j’ai dit que tu étais dresseur de pingouin et moi je suis éleveuse de sauterelles acrobate, ça te va . Comme ça on verra tout de suite s'il a le sens de l’humour. Parce que, on est d’accord hein, on choisit un « il » pour venir vivre avec nous .

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 05/01/2017
Messages : 98
Points : 56
x âge : 30 ans
x métier : Propriétaire du Pandora
x statut : Sorcière Célibataire

MessageSujet: Re: Early morning confession   Mar 24 Jan - 18:08

Direction : le garde-manger. Tout en gardant précieusement sa bouteille de vodka contre elle, prenant bien garde à ne pas la laisser s'échapper.

Tenter de rester sobre pendant 1 mois ? Quelle drôle d'idée... Maintenant qu'Andria en parlait il lui semblait bien qu'elle s'était souvenue avoir supplié son amie de laisser tomber cet immonde pari pour l'accompagner faire la fête, les soirs de weekend. Mais Andria avait tenu bon tout du long, grand bien lui fasse et la récompense avait été de taille : une tournée des bars à travers Londres. Cela avait été une soirée mémorable. Surtout que le corps purgé d'Andria ne tenait plus du tout l'alcool par rapport à avant son pari. Haha, elle gardait un dossier photos sur sa colocataire (qui attendent sagement la bonne occasion) et beaucoup d'entre elles venait de cette nuit-là.

Powame ne s'imaginait pas que dans quelques heures elle reconsidérerait sa position vis-à-vis de la sobriété, le retour à la réalité, aka la gueule de bois, allait être rude.

Elle ouvrit le placard y plongea la tête. Littéralement. Ce fut un bruit assourdissant qui lui permit de se rendre compte qu'elle avait toujours les mains autour de la vodka et le front posé contre le fond du placard, le tout tenant en équilibre. Aouch, elle posa doucement une paume sur un des bords du placard et s'y appuya pour s'en relever.

La bouteille de jus de pomme était là, trônant au milieu de sa cour (les autres aliments composant le garde-manger). Elle l'attrapa et une bouteille dans chaque main elle retourna dans la cuisine. Elle se prépara son cocktail.

« Je ne sais pas si je t'en ai déjà proposé, tu en veux toi aussi ? »

Éleveuse de pingouin ? Ça lui allait parfaitement. En espérant que la personne qui lirait l'annonce ne croirait pas ces sornettes. Elle rigola bêtement.

« Pourquoi tu veux que ce soit un homme ? Une raison particulière ? »

Elle sirotait sa boisson lorsque ses yeux se posèrent sur le pancakes qui devait être un peu moins chaud maintenant. Elle ouvrit la pâte à tartiné et y plongea une cuillère qu'elle étala ensuite généreusement sur sa crêpe. Puis elle secoua la chantilly et en rajouta sur le chocolat. Le pancakes une fois roulé fut dégusté petits bouts par petits bouts entre deux gorgées de vodka pomme.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 26/12/2016
Messages : 68
Points : 114
x âge : 27 ans
x métier : Puéricultrice
x statut : Why so sirius

MessageSujet: Re: Early morning confession   Jeu 26 Jan - 17:58

Andria regarda le cocktail de Powame avec envie, l’alcool appelait l’alcool, c’était bien connu (enfin il me semble). Mais elle secoua légèrement la tête en guise de non, concernant la proposition de son amie. Elle craignait que son corps se rebelle si elle avalait ne serait-ce qu’une goutte d’alcool, il y avait des risques que son foie ne la tue. Ou son estomac. Ou les deux qui sait…

-Pourquoi je préfère un monsieur ? Mais tout simplement à cause de tu les seule femme de ma vie Powi chérie. Plaisanta la brune en lançant un clin d’œil. Ou quelque chose y ressemblait.

En voyant son amie manger son pancake, Andria se dit qu’il fallait aussi qu’elle mange le sien, sinon, il allait refroidir et c’était quand même meilleur chaud. Elle prit une grosse bouchée de sa pâtisserie tout en regardant son écran d’ordinateur et le cadre vide sur le site, ou elle était censée noter les caractéristiques attendues chez leur futur colocataire.

Puis elle réfléchit plus « sérieusement » à pourquoi elle voulait que ce soit un homme qui les rejoigne. Surement par habitude. Pendant ses études sa colocation était composée de deux filles et un garçon. Peut-être avait-elle envie de se souvenir du temps de « sa jeunesse ». Ou peut-être qu’elle ne s’entendait pas particulièrement avec les filles. Puis elle lança un regard à Powame et ce dit qu’elle ne se débrouillait pas mal avec ses congénères féminines.

-Je croyais que tu voulais un nouveau colocataire tout doux, qui mange les restes et qui fit des câlins. À moins que tu préfères faire des câlins à une jeune femme ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 05/01/2017
Messages : 98
Points : 56
x âge : 30 ans
x métier : Propriétaire du Pandora
x statut : Sorcière Célibataire

MessageSujet: Re: Early morning confession   Ven 27 Jan - 7:39

En avalant ces quelques bouchées de crêpes, Powame se rendit compte que le mélange entre le pancakes et son cocktail n’était pas une réussite, le tout passait difficilement et elle sentait son estomac protester de façon véhémente. Elle le reposa sur la table et plongea sur Andria et la serra fort fort dans ses bras. Elle était comme ça, des envies soudaines de câlins de temps à autre (surtout ivre). Et dire une chose aussi gentille qu’elle ne voulait pas partager Powame avec une autre femme, c’était vraiment… Adorable.

« Merci Dria. »

Elle finit la tête sur les cuisses de la moldue, le corps étendu sur leur vieux canapé, les genoux sur l’accoudoir, les jambes pendantes dans le vide. Elle tourna la tête à 90° pour regarder l’écran de son ordinateur. Andria n’avait pas beaucoup plus avancé, il fallait maintenant décrire leur colocataire idéal.

D’après la sorcière, les femmes sont toujours plus confortables, principalement grâce à leurs capitons. La métis était bien placée pour le savoir, littéralement. Et pour Powame la principale caractéristique d’un colocataire (un ou une) était celle de payer une partie du loyer.

«  Tu n’as ca mettre qu’on veut un chat qui paye les facture à temps, c’est plutôt clair comme ça non ? »

Ce n’était pas le meilleur moyen pour trouver quelqu’un, sa tête lui tournait trop pour se rendre compte de l’absurdité de cette annonce. Elles allaient faire fuir les potentiels colocs.

Elle soupira, rotant légèrement sa vodka pomme. Cela lui fit énormément de bien. Elle se sentit comme un nourrisson qui faisait son « rototo », un bébé difforme qui après avoir soulagé la tension dans son estomac peut enfin s’endormir paisiblement. De toute façon cela faisait trop longtemps qu’elle luttait. Il ne lui fallut pas plus pour qu’elle s’endorme paisiblement, bercée par la chaleur d’Andria.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 26/12/2016
Messages : 68
Points : 114
x âge : 27 ans
x métier : Puéricultrice
x statut : Why so sirius

MessageSujet: Re: Early morning confession   Ven 10 Mar - 14:33

Lorsque son amie s’étendit sur ses jambes, Andria se décala un peu dans le canapé, histoire que son amie n’appuie pas sur sa vessie . À ce stade de la nuit et de la fatigue, la jeune fille n’était même plus sur d’où se trouvent les toilettes. Ce qui dans son propre appartement, est plutôt triste…

Elle marqua un temps d’arrêt et se retrouva hypnotisée par la chevelure de sa colocataire. Parfois il arrivait que la brune soit jalouse de la touffe de cheveux élégants de Powame. Si elle avait pu choisir, Andria aurait sans aucun doute choisi d’avoir de belle boucles serrées, plutôt que ses petits cheveux tout lisse. Mais la génétique en avait voulu autrement. Puis elle repensa à sa colocataire, pestant tous les matins pour dompter sa crinière et Andria se dit qu’en fait, la génétique avait bien fait les choses.

Pour calmer un peu sa jalousie, elle prit un malin plaisir à jouer dans la tignasse folle de sa colloc’, tirant doucement des petites mèches, ou en enroulant autour de son doigt deux trois cheveux qui passaient par là. Une fois ses envies passée, elle se contenta juste de gratouiller le cuir chevelu de son amie. Un peu comme si c’était un petit chat tout doux quoi.

En fait, il ne servait à rien de prendre un chat, Andria avait déjà la tête de Powame ! Voilà qui réglait bien des problèmes ! Sauf celui du loyer, certes…

N’ayant pas vraiment plus d’idée que la métis, Andria retranscrit exactement ce que son amie venait de lui dire. Entre, les pingouins, les sauterelles acrobates et le chat, payant le loyer, elles auraient de la chance si quelqu’un se présentait pour la place.

-Voilà ! C’est envoyé ! Dit-elle en appuyant sur le bouton permettant de finaliser son profil et sa demande.

Puis reportant son attention sur la masse installée sur ses genoux, elle remarqua que cette dernière avait fini par s’endormir. Après tout il était déjà 7h30 du matin, l’heure où les braves partaient se coucher !

Andria déposa son portable à côté du canapé, se plaça de manière encore plus confortable et ferma les yeux. Puis, petit à petit, elle senti venir cet état cotonneux, qui annonçait un endormissement dans les minutes suivantes.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 

Early morning confession

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Early War: supplement "Blitzkrieg"
» [N]De Biecht (La Confession; Das Geständnis)
» Son of the Morning Star
» robert baratheon et confession
» Good morning sweetie [with Bel']

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GLITCH OF MAGIC 〓 :: ashes to ashes :: corbeille :: archives 2016-2017
-