Bienvenue sur . Glitch of magic ! si vous n'avez pas d'idées de personnage, nous avons créé un petit guide pour aider à la l'intégration de vos personnages inventés dans le contexte de Glitch. N'hésitez pas à réclamer des rp aléatoires !!! Nous manquons également de moldus, faîtes un tour du côtés des oubliés ♥ .

 

 I didn't expect you to come but well... (vesper)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 05/11/2016
Messages : 142
Points : 281
x âge : 31
x métier : Acteur
x statut : arsehole

MessageSujet: I didn't expect you to come but well... (vesper)   Jeu 26 Jan - 22:28

Will n'aurait pas dû commencer à boire si tôt, c'est une erreur de débutant il le sait, et pourtant ça continue de lui arriver régulièrement. La faute à son goût pour le champagne hors de prix sûrement, quoi que le bon marché passerait tout aussi bien, avec les aigreur d'estomac en plus. Will aimerait prétendre savoir faire la différence, mais il n'a pas eu l'occasion de devenir expert avant d'être propulsé dans cette vie de luxe qu'il apprécie, mais dont il ne maîtrise pas tous les codes. Pour en rajouter une couche, comme il ne se contente pas de somnoler et de rester tranquille dans un coin lorsqu'il force un peu sur la bouteille, il faut qu'il attire toute l'attention sur lui en faisant absolument n'importe quoi. Et au bout d'un moment, il oublie toutes les conneries qu'il a fait, les gens qu'il a appelé et à qui il dit des trucs qu'il pourrait potentiellement regretter le lendemain comme le ferait un adolescent après sa première demi bouteille de vodka par exemple... En bref, Will ne sait pas boire, et c'est pas vraiment une nouvelle si on s'autorise une petite rétrospective sur ses exploits à travers les années. Son frère lui ne sait pas gérer sa vie sentimentale, chacun ses problèmes finalement. Vers deux heures du matin, l'acteur finit cependant par être déposé sain et sauf chez lui, toujours joyeusement luné, et tout à fait capable d'inviter la moitié de son répertoire pour continuer la fête chez lui. D'ailleurs, ce n'était sûrement pas une bonne idée de faire des avances à Adrian Fletcher. Jusque là il avait réussi à éviter de lui faire comprendre que ses petites tâches de rousseur lui plaisaient bien et voilà qu'il finit stupidement par l'inviter à se « détendre » en sa compagnie usant de voyelles et de fautes de grammaire qui n'enlèvent absolument rien à la clarté du caractère sexuel du message. Par enchaînement logique des choses, quand la sonnette retentit à cette heure avancée de la nuit, il s'attend bêtement à une réponse positive et vole vers la porte soudain excité par l'idée. Mais lorsqu'il tombe sur une brunette sexy à l'air entendu, il se demande, dans un accès d'intelligence, si il ne s'est pas trompé de destinataire. Loin d'être difficile, Will répond cependant à son sourire et ne se laisse pas vraiment déconcerter. « Salut... » Loin de se douter que la demoiselle s'est simplement trompée d'adresse, il se contente de penser qu'il a rappelé un numéro dont seul son alter égo alcoolisé se souvient. Après tout, il n'a rien contre les brunettes non plus.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 27/12/2016
Messages : 54
Points : 43
x âge : 26 ans
x métier : à venir
x statut : célibataire

MessageSujet: Re: I didn't expect you to come but well... (vesper)   Mar 25 Juil - 22:22

Il était compliqué, si ce n’est impossible, pour Vesper, de conserver son calme face à l’apparente indifférence de son frère, et ce d’autant plus qu’ils habitaient ensemble ce petit appartement qu’elle avait trouvé pour tenter de le mettre à l’aise, de lui offrir un endroit chaleureux et qui tienne la route. Au fil des semaines, puis des mois, et finalement des années qui séparaient aujourd’hui Tom de la fin de sa scolarité à Oxford, Vesper avait fini par se résoudre au fait que sa vie serait toujours compliquée, et que malgré la Grand-Mère acariâtre évacuée de leurs existences, il resterait toujours des traces d’un passé difficile pour les hanter, les menacer. L’avantage à entretenir une clientèle de riches sorciers ou sorcières esseulés était encore que Vesper pouvait se permettre le luxe de laisser traîner l’oreille pour obtenir quelques informations sur les complots en cours ou les actualités brulantes, celles-là même dont très certainement personne n’oserait jamais parler ouvertement. Qui aurait envie de complications ? Pire, qui aurait envie d’une guerre ? Personne. Plus personne dans ce monde de brutes n’avait envie de quoi que ce soit qui y ressemble. Non pas qu’ils en aient été là, mais force était de constater que la vie ne pouvait être ni toute rose, ni toute simple.  

Vesper claqua donc la porte de la chambre de Tom qui l’avait une fois de plus déserté dans un accès colérique et boudeur – d’un simple transplanage, la plantant là toute seule comme une idiote. Elle ne pouvait pas lui courir après parce qu’elle avait un rendez-vous avec un nouveau client et elle n’allait pas arriver en retard. Alors elle se planta plutôt devant sa coiffeuse, observant ses traits un peu fatigués et contrariés, se forçant à sourire. Quelques gestes précis à l’aide de sa baguette lui permirent d’être maquillée et coiffée rapidement – un rouge à lèvres rouge profond ornant ses lèvres, des boucles habillant ses cheveux – et elle se redressant pour se diriger vers sa penderie. Les habits, petite collection glorieuse et personnelle de Vesper. De plus en plus, elle avait envie de réinvestir un manoir familial quelconque – mais elle ne pouvait s’empêcher de se dire que ce serait comme réhabiliter une partie de sa famille et que le changement achèverait de transformer et de bouleverser son frère. Alors elle se contentait vaillamment de cet endroit où elle ne pouvait entasser qu’une dizaine de robes différentes. Elle en choisit une noire, suffisamment décolletée pour être sexy mais pas assez pour être vulgaire. Une veste longue argentée et noire rejoignait ses épaules, elle attrapa une pochette qui se remplit de ses effets personnels tandis qu’elle marchait, et quelques secondes plus tard, après un transplanage merveilleusement exécuté, elle sonnait chez son nouveau client.

Qui ne mit que quelques secondes à ouvrir, visiblement déjà en train de passer une bonne soirée – il avait l’air un peu alcoolisé, de ces alcools moldus qui vous ennivrent le cerveau – mais tout de même moins bon que ce que l’on faisait chez eux.

« Bonsoir », répondit-il d’une voix enjôleuse, réduisant la distance entre eux d’une enjambée souple pour amorcer son entrée dans la maison. « Je peux entrer ? » Elle n’aimait pas particulièrement rester plantée sur les paliers de porte à attendre l’autorisation d’entrée comme une voleuse. Elle avait un certain standing, et ses clients se devaient de la traiter comme une Reine – pas moins, après tout. Un rire doux accompagna sa phrase et ses lèvres claquèrent contre celle du nouveau client qui n’amorçait pas un geste – elle le poussa gentiment à l’intérieur et claqua la porte derrière eux. « Première fois ? » demanda-t-elle, haussant un sourcil curieux. Visiblement, il faudrait qu’elle prenne des initiatives, ce qui somme toute ne lui posait pas le moindre problème. Elle fit glisser sa veste le long de ses épaules dénudées et l’abandonna sur un petit meuble situé dans l’entrée. « Sois pas timide, je ne vais pas te manger », lança-t-elle doucement. « Enfin, sauf si tu veux ».

_________________
here I stand, staring at the sun
How did we end up like this, Under a burning sky? Some things are better unsaid. It's easier to lie. I'm burning, but my heart is on the wire, don't need a thousand guards to lock me in. Doesn't take a fool to start a fire, solitary spark and wars begin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 05/11/2016
Messages : 142
Points : 281
x âge : 31
x métier : Acteur
x statut : arsehole

MessageSujet: Re: I didn't expect you to come but well... (vesper)   Dim 6 Aoû - 11:17

Will ne comprend pas tellement ce qui lui arrive, mais son cerveau loin d'être au meilleur de sa forme lui indique qu'il ne doit pas vraiment s'en formaliser. Des jolies brunes qui débarquent légèrement habillées sur le pas de sa porte ne peuvent que potentiellement améliorer sa soirée même si il s'était imaginé un rouquin à la place. Si il réfléchissait un tant soit peu, il se méfierait de ce genre d'apparition inespérée, après tout il s'est déjà fait voler une grande partie de ses objets de valeur en se laissant aveugler par la beauté angélique d'un petit con raccolé à la sortie d'un bar, mais puisqu'il s'agit de William, et qui plus est sous l'emprise de l'alcool, il ne faut pas s'attendre à des miracles d'intelligence non plus. Laissant entrer l'inconnue dans son humble demeure, il la regarde  hébété faire un peu comme chez elle. William pense comprendre la situation et se demande si Ayden n'essaie pas de lui rendre la pareille depuis sa très mauvaise idée de la dernière fois. Bon à un détail près tout de même, William n'est pas fiancé et le petit délire n'est certainement pas dans ses projets par ailleurs. Alors pourquoi rester planté là après tout ? Ayden est un bon pote, il la lui ferait pas à l'envers comme ça, du moins il l'espère. Pas son genre si ? Sourire de circonstances, William se laisse surprendre par un baisé qui vient interrompre son intense réflexion du soir. Un peu sonné par cette entrée en matière inattendue, il finit cependant par réagir et poser ses mains sur les hanches de la jolie brune. "Je m'attendais plutôt à un autre type de visite je dois dire" il répond en riant avant d'ajouter "Et il y a de fortes chances que tu te sois trompée de porte si Ayden Davis n'a pas fait des siennes, mais tu peux me manger si tu veux j'ai rien contre" Il répond bon joueur en lui adressant un regard entendu. Si William devait se rappeler de tous les gens qu'il a appelé pendant la soirée, il n'aurait pas fini de se creuser les méninges. Son répertoire est bourré de contacts un peu étranges résultant de ses trop nombreuses soirées en compagnie de son acolyte un peu beauf lui aussi. "Champagne ?" On a jamais trop bu d'alcool, jamais.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 27/12/2016
Messages : 54
Points : 43
x âge : 26 ans
x métier : à venir
x statut : célibataire

MessageSujet: Re: I didn't expect you to come but well... (vesper)   Jeu 28 Sep - 16:51

Il fallut peu de temps pour que Vesper ne réalise l'erreur commise ; et elle fit une moue presque déçue en réalisant que le type en face d'elle n'était pas son client mais un inconnu qui n'avait en aucun cas pris attache avec elle. Elle ne commettait habituellement jamais d'erreurs, surtout pas de ce type. Visiblement, le brun était un moldu - elle le déduisit en l'entendant proposer du Champagne. Intriguée, Vesper pencha la tête pour le dévisager - il semblait déjà fortement imprégné par l'alcool, les yeux brillants et le verbe lascif. Elle esquissa un sourire, jetant un coup d'oeil à sa montre, une relique héritée de sa grand-mère dont elle ne voulait pourtant pas vraiment se souvenir - mais on ne refuse pas une montre en argent. Elle croisa les bras, poursuivant son observation, infiniment intriguée. Si elle n'avait pas été si curieuse, elle aurait remis sa veste, rouvert la porte et se serait échappée de là aussi vite qu'elle n'y était arrivée. Mais l'absence de curiosité ne faisait pas partie de ses vertus, elle était même plutôt l'extrême inverse. Elle attrapa l'équivalent sorcier d'un téléphone portable pour avertir le client qu'elle serait finalement empêchée - mais qu'elle viendrait plus tard -, et croisa les bras, déterminée à tirer tout ce qu'elle pourrait de cette erreur comique. « Je ne mange pas les inconnus », précisa-t-elle, l'hôpital se moquant complètement de la charité à ce propos. « Par contre, je ne dis jamais non à un peu de champagne », elle lança en haussant une épaule, glissant à nouveau sa veste sur ses épaules. Heureusement pour elle, sa clientèle supportait les aléas de sa vie, sans quoi, elle n'aurait pas beaucoup de clients. « Ca t'ennuie pas, d'inviter les inconnus chez toi ? » Ca ne devait sans doute pas l'ennuyer, sinon il l'aurait congédiée. Il était de toute façon assez facile de deviner pourquoi il n'était pas embarrassé par sa présence : d'extérieur, apprêtée, maquillée, prête et enjôleuse, elle ne devait pas vraiment avoir l'air d'être une menace quelconque. Pourtant, il n'y avait qu'à la connaître un peu - elle et la magie en général - pour savoir qu'elle se montrera redoutable au moindre signe d'agression. Mais ça, il l'ignorait sans doute, en moldu aveuglé qu'il était surement.

_________________
here I stand, staring at the sun
How did we end up like this, Under a burning sky? Some things are better unsaid. It's easier to lie. I'm burning, but my heart is on the wire, don't need a thousand guards to lock me in. Doesn't take a fool to start a fire, solitary spark and wars begin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 05/11/2016
Messages : 142
Points : 281
x âge : 31
x métier : Acteur
x statut : arsehole

MessageSujet: Re: I didn't expect you to come but well... (vesper)   Dim 1 Oct - 22:31

Elle ne mange pas les inconnus, bonne nouvelle. Enfin pour l'instant. Si Ayden ne l'a pas envoyé alors en théorie William devrait éviter de se faire avoir une fois de plus en faisant entrer n'importe qui chez lui. Pour un acteur qui a pour la plupart du temps un garde du corps pour l'accompagner, le brun est beaucoup moins prudent dans sa vie personnelle. Ce n'est d'ailleurs pas la première fois qu'il se fait voler deux trois objets de valeur, et il ferait sans doute bien mieux de faire attention cette fois-ci. Seulement c'est trop demander à William qui ne réfléchit pas à ces choses là lorsqu'il se retrouve face à une jolie plante qui lui promet monts et merveilles avec ses sous-entendus sexuels. Si le cerveau de William n'est pas orienté grammaire, il est très alerte lorsqu'il s'agit de coquineries de ce genre. « Une fois on m'a piqué plein de truc, et c'était pas très cool, mais de manière générale c'est assez excitant! » Il répond en débouchant une bouteille de champagne. Déja qu'il a commencé à boire tôt, les bulles ne vont rien arranger au problème. « Et puis... look at you. » Dit il en lui jetant un coup d’œil appréciatif et charmeur. « Si je me fais avoir, au moins j'aurais du mal à le regretter. » La complimente t-il un sourire aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 

I didn't expect you to come but well... (vesper)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» « I'm not going to be the person I'm expected to be anymore »
» Don't expect this to end well : It's not an American story, it's an Irish one.
» Tutoriels DVD Collection de Vesperarcade
» James Bond: Quantum of solace

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GLITCH OF MAGIC 〓 :: central london :: notting hill & mayfair :: logements
-